BIPESS, Baromètre des indicateurs de progrès de l’économie sociale et solidaire

De Economie Solidaire Brest.

ESS.png Etats généraux

L'économie Sociale et Solidaire

en Bretagne
Il y a actuellement 49 articles liés à ce sujet.

Liste des thématiques

Sommaire

BIPES.

Développer les démarches collectives d’évaluation de l’utilité sociale des structures de l’ESS

Diagnostic de départ :

Les structures de l’ESS ne peuvent pas être évaluées uniquement que sur des critères économiques. L’évaluation de leur utilité sociale permettrait de donner de la visibilité à leur action et de mieux mesurer leur impact sur les territoires. Le Bipess vient compléter la démarche de Bilan sociétal à laquelle toutes les structures n'avaient pas accès pour des questions de coût, de temps et se positionne dans une démarche d'autoévaluation et de formation, et non d’audit, à l'évaluation des acteurs ESS sur le territoire. De plus, le Bipess étant une co-construction partenariale, il est libre d'accès." Le Département et le comité consultatif de l’ESS, instance consultative du département, ont donc souhaité mettre gracieusement à la disposition de toutes les structures ESS, même les plus petites, un outil d’autoévaluation, co construit et accompagné, dans le cadre d’une expérimentation sur 3 ans.

Initiative(s) prises en réponse :

Objectifs :

  • Créer un outil d’évaluation adapté aux valeurs et pratiques de l’ESS, démarche qui s’inscrit dans le mouvement de création d’indicateurs alternatifs et de réflexion sur les nouvelles approches de la richesse et du développement des territoires
  • Rendre lisible la valeur ajoutée de l’ESS, qualifier le « autrement »! la faire reconnaitre. mieux le communiquer vers les financeurs; renforcer le sentiment d'appartenance des structures à l’ESS
  • Créer un outil d’aide à la décision pour les acteurs. Leur permettre de prendre du recul sur leurs pratiques en vue de les améliorer dans le sens des valeurs de ce secteur
  • Disposer d’un outil permettant la connaissance fine des structures de l’ESS et de leurs dynamiques de développement

Créer un outil de référence pour construire des critères d'éligibilité adaptés dans le cadre de subventions ou de marchés publics.

Description

Co-construction de la démarche et des outils

  • Une première matrice co construite par le comité consultatif et des acteurs : liste de critères d'identification et d'appartenance au secteur de l'ESS - Aller et retour avec les acteurs dans les pays pour lever les réserves
  • Une démarche expérimentale sur 3 ans (pour 70 structures) lancée mi 2009 avec le Collège coopératif en Bretagne : élaboration d’un référentiel, construction du baromètre, test, validation collective des outils et du protocole d’expérimentation – création d’un site www.bipess.fr
  • Le BIPESS, outil d’autoévaluation des pratiques à partir de critères référencés, dans une démarche de progrès et dans le cadre d'échanges avec d'autres acteurs du même territoire

Un questionnaire en PJ (100 questions)

  • 4 dimensions :
    • Richesses économiques et sociales
    • Démocratie et citoyenneté
    • Solidarités internes et externes
    • Modèle de développement durable

Bipess.JPG

Co production de la démarche avec les référents

  • Engagement volontaire des structures
  • Formation pratique et théorique (3j) (pédagogie coopérative; pas d’experts professionnels mais une expertise de réseau pour faciliter l’essaimage), une appropriation progressive, collective et individuelle de la démarche. Objectif : intégrer l’outil et la démarche dans les structures
  • Passation du questionnaire avec toutes les parties prenantes : salariés, élus, adhérents, sociétaires, financeurs… accompagnée par le Collège coopératif
  • Analyse et synthèse par le référent de la structure
  • Construction d’un plan d’actions par structure
  • Echange inter structures par territoire


  • Information des autres acteurs du territoire (Forum local par pays) et formation des Pôles de développement de l’ESS créés par pays comme relais

A l’issue de l’expérimentation

  • organisation d’un forum début 2012
  • essaimage régional, voire plus : le BIPESS n’est pas protégé car co construit

Porteur(s) et partenaires 

Le Département d’Ille-et-Vilaine, le Comité consultatif de l’économie sociale et solidaire, la Région Bretagne, le Collège Coopératif en Bretagne, des acteurs de l’économie sociale et solidaire

Résultats

Sur le territoire

  • Création d’une expertise de réseau : formation de référents par pays à la conduite de l’évaluation
  • Création d’une dynamique entre pairs lors des expérimentations par pays construites avec des temps d’échanges interstructures et des forums locaux ouverts à toutes les structures de l’ESS

Sur la structure :

  • L’outil valorise les acquis, souligne les faiblesses, permet d’identifier les axes à travailler

Il permet une prise de conscience partagée des enjeux : permet d’aborder collectivement des questions centrales, de croiser des regards, de conscientiser, d’identifier les priorités

  • Donne du contenu à un discours en le rapprochant des pratiques (solidarité, démocratie…), Met en débat l’écart entre le dire et le faire !
  • Permet une distanciation critique du positionnement et du fonctionnement qui va entraîner des décisions institutionnelles, statutaires, stratégiques ou opérationnelles (renouvellement des instances, légitimation de la mise en place de l’agenda 21, missions réinterrogées, analyse critique du fonctionnement des AG ou CA…)
  • Permet une appropriation collective d’un outil d’évaluation par les salariés, élus, adhérents, sociétaires…

Sur la connaissance de l’ESS :

  • Importance de la dimension relationnelle à l’usager, entre salariés, avec les administrateurs : solidarité, respect, coopération, partage. La qualité des relations sociales a un impact sur la qualité économique
  • Une recherche permanente de solutions à des besoins sociaux, économiques, culturels : effort continu de veille, recherche
  • Importance du capital humain : les employeurs prêtent attention aux salariés (formation, qualification…)

Propositions pour « changer d’échelle »

  • Le soutien de collectivités locales pour prendre en charge le coût de ces initiatives et pour qu’elles s’inscrivent dans la durée
  • L’accompagnement de ce type de démarche d’évaluation dans un souci d’accessibilité et de démocratie (permettre à toutes les structures et toutes les parties prenantes d’y participer)
  • La mobilisation des structures bénéficiaires comme relais d’information

Auteur

cette fiche BIPESS est proposée par le Département d'Ille-et-Vilaine, le Comité consultatif de l'économie sociale et solidaire et le Collège coopératif en Bretagne